Jargon des cheminots

Pour chercher un mot précis ou une expression,
utilisez le racourci clavier "Ctrl + F" pour les PC, ou "Pomme + F" pour les Mac
Une fenêtre s’ouvre en haut à droite de votre écran. 
Tapez à l'intérieur de cette zone le mot, la date, l'expression… recherché. 
Le mot recherché apparaît alors surligné dans votre page. 
Pour passer d’un mot trouvé à l’autre, appuyez sur la touche "Entrée",
(ou cliquez sur "suivant" ou bien sur les flèches pour certaines versions de Windows).

Termes non spécifiques à un mode de traction


Aller dans le sable: dérailler.

Boite à ragout : une voiture-restaurant.

Boite de secours : boite renfermant le casse-croute.

Bouffer un carré : dépasser un carré (signal d'arrêt absolu).

Chapeau mou : ingénieur traction.

Cul de plomb : désigne un agent administratif.

Faire sa pelote : arracher la caténaire.

Faire des petits : perte de wagons en raison d'une rupture d'attelage.

Fromage blanc : le chef de service d'une gare, en raison de la couleur de sa casquette.

Guignol : le pantographe, appelé aussi « ficelle ».

S'essuyer les pieds : patiner lors du démarrage.

Se faire tôler : être arrêté en cours de route par un signal.

Soutien-gorge : signal indiquant la fin de la caténaire, en raison de la forme du panneau.

Tôle de sortie : signal de sortie d'un dépôt.

Tôle de deux : un autorail.

Termes propres à la traction vapeur


Baron du rail : le conducteur d'une locomotive.

Basculer le feu : consiste à faire tomber le feu sous la machine en faisant basculer la grille qui le porte.

Boîte à fumée : partie de la machine à vapeur située en dessous de la cheminée, que l'on peut ouvrir grâce à la grande porte ronde qui forme l'avant de la machine.

Cale-soupape, couscous, farinard : charbon de mauvaise qualité qui ne risque pas de produire d'excès de pression vapeur qui ferait lever les soupapes de sécurité de la chaudière.

Charrue, corbeau, corbillard, tombereau : qualificatifs utilisés pour désigner une mauvaise machine.

Chaudron : chaudière de la machine.

Ciel du foyer : désigne le plafond du foyer au-dessus duquel se trouve une partie de la chaudière.

Coup de soleil : machine qui a été chauffée avec trop peu d'eau, ce qui a endommagé la chaudière qui a « pris un coup de soleil ».

Crochet : outil du chauffeur formé d'une longue tige de métal terminée en crochet. Il est utilisé pour briser et retourner les plaques de mâchefer.

Dure au gaz : se dit d'une machine qui a un bon rendement.

Fondre les plombs : La fonte des plombs est, sur le plan moral et professionnel, la pire chose que puissent connaître un mécanicien et un chauffeur durant toute leur carrière. C'était assez rare. Les plombs sont une série de bouchons, composés majoritairement de plomb, qui bouchent des trous qui font communiquer directement l'intérieur de la chaudière avec le foyer. Dans le cas où le niveau d'eau est trop bas, les premiers plombs qui se trouvent à l'air libre se mettent à chauffer, puis fondent. La vapeur passe très violemment dans le foyer et éteint instantanément le feu.

Galoper : terme désignant l'oscillation légère de certaines machines, due à la force centrifuge appliquée aux pièces d'embiellage, caractérisée par un mouvement d'avant en arrière à une certaine vitesse.

Garnir les coins : prendre soin d'envoyer, au jugé, des pelletées de charbons sur les coins des grilles de combustion.

Grand régulateur : désigne généralement la montre à gousset des mécaniciens vapeur, qui était la référence absolue pour la marche du train.

Grille : celle sur laquelle brûle le charbon dans le foyer.

Injecteur : permet d'injecter de l'eau dans la chaudière, qui est sous pression.

Laminer au manche : admission de vapeur de manière la plus économe qui soit.

Mâchefer : résidu issu de la combustion du charbon.

Manche : commande d'admission de vapeur.

Être au manche ou Prendre le manche : signifie que l'on est à la place du mécanicien.

Marche funèbre : désigne un train qui va lentement faute de pression suffisante.

Mécanique : terme qui était parfois utilisé pour désigner la machine.

Peau : surface de la chaudière que l'équipe de conduite astique avec soin.

Pied à plat : mécanicien de train lent de marchandises.

Pirate : surnom donné par les roulants aux mécaniciens les plus audacieux.

Planter un chou : rester en panne sur une ligne.

Poële : foyer de la machine.

Pont des soupirs : Dans les lignes en forte rampe se terminant par un pont, notamment avec les trains de marchandises, les machines se traînaient péniblement. Le dernier pont était donc surnommé le « pont des soupirs » à cause du bruit caractéristique de l'échappement de la machine peinant à petite vitesse.

Poussier ou farinard : mauvais charbon dont la caractéristique est d'être en grains extrêmement fins. Il a tendance à étouffer le feu.

Prise d'eau, grue à eau, ou tout simplement grue : désigne la manche à eau qui permet d'alimenter le tender en eau.

Rapidard : qualificatif donné aux mécaniciens de machines de rapides. On dit aussi « dévorant » en référence à la consommation de charbon.

Reniper : remonter en urgence absolue le feu et la pression après que l'on ait « planté un chou ».

Ringard : outil du chauffeur en forme de raclette lui permettant de remuer le feu.

Rôtir le chaudron : se dit lorsqu'on a fondu les plombs de la machine. On peut dire aussi « griller la bouille ».

Talon : consiste à pousser le feu à l'avant ou à l'arrière du foyer en formant un talus. Le chauffeur fait un « talon » lorsque la machine est garée pour un temps qui ne justifie pas une extinction complète.

Tubes : peut désigner soit les tubes de niveau d'eau, soit les tubes de la chaudière.

Vorace : mécanicien ou chauffeur de train rapide ou express. On dit aussi « dévorant » ou encore « sénateur ».