BR 86 1800-1 Deutsche Reischsbahn

Le modèle réduit

 

Echelle : HO (1/87ème) 
Marque : Piko

Immatriculation : 86 1800-1 

 

Le matériel réel

 

Pays : Allemagne
Compagnie : Deutsche Reischsbahn

Historique :

Avec la formation du Reichsbahn au début des années 20, un appel est fait pour une meilleurs standardisation des motrices à vapeur. La grande variété de locomotives au niveau des chemins de fer régionaux, menait à toutes sortes de problèmes en termes d'entretien et de pièces de rechange pour des matériels vieillissants. Ainsi, la Deutsche Reichsbahn se lança dans la conception de locomotives standards. En outre, le Reichsbahn émettait quelques inquiétudes concernant le développement toujours plus important du parc automobiles qui de plus se révèlaient plus rapides que les trains, une situation potentiellement embarrassante.

En 1925 le Reichsbahn était prêt à publier des caractéristiques pour trois locomotives différentes ayant un chargement par de 15 tonnes pour servir sur des lignes de chemins de fer Allemand. Ceux-ci étaient :

-BR 24 comme locomotive tender légère avec une configuration de 1'C'h2, poids de 34.15t
-BR 64 comme locotender légère avec une configuration de 1'C1'h2t, poids 35.15t
-BR 86 comme locotender lourde avec une configuration de 1'D1'h2t, GT 46.15t 
Les BR 24 et les BR 64 seront conçus pour les trafic régionaux tandis que la BR 86 sera conçu pour des zones accidentées ou plus montagneuses et en remplacement des T14 et des T14.1 prussiennes.

(BR 93.0 et 93.5). Deux autres des utilisations suggérées pour les BR 86 étaient le service de fret relativement lourd sur des lignes en plaine et des navettes de passagers sur les lignes principales. 776 locomotives seront produite à partir de 1928, essentiellement par Krupp, Borsig, Henschel, Linke-Hoffmann, Schichau, Esslingen, Schwartzkopff, Orenstein et Koppel ainsi qu'en Autriche par la suite puis en pologne.

Tandis que la BR 24 et la BR 64 partageaient des chaudières des mêmes dimensions et des armatures de conceptions très semblables, la BR 86 était munie d'une chaudière beaucoup plus grandes. Il s'agissait d'une machine bi-cylindre. 

Le premiers tours de roues en service effectués par les BR 86 se fera dans les montagnes d'Eifel. Elle sera intensivement employée durant la seconde guerre mondiale. En octobre 1966 seulement 71 sont encore en services. Le 1er juin 1967 il y en avait encore 53 et pour le 1er juillet 1970, le nombre était en baisse à 44. L'élimination progressive va continuer et la dernière machine sera mise à la retraite en 1974. À la fin de la deuxième guerre mondiale, de nombreuses BR 86s ont été également dispersées dans toute la Pologne, la Tchécoslovaquie et l'Union Soviétique.

Le DR de l'Allemagne de l'Est a également fait bon usage de la locomotive éprouvée. Les 86 ont servies de nord lointain comme en mer baltique où une partie ont été équipée des déflecteurs de fumée pour protéger les moteurs contre l'air salin de la région. On vera aussi des BR 86s près de Halle au sud de Berlin, un service qui va durer jusqu'en septembre 1976 quand les 86s vénérables ont été remplacées par de puissantes diesels plus modernes.

 

Collection personnelle de Hubert © HFJ Concept - Tous droits réservés