BB 63948 SNCF

Le modèle réduit

 

Echelle : HO (1/87ème)

Marque : Roco

Digitale

Notice

Caractéristiques :

Décoration verte à bandes jaunes,
numérotation de série BB 63948,
attelage automatique aux deux extrémités,
entraînement par moteur ROCO surpuissant à 5 pôles et cardans à ressorts,
quatre essieux moteurs,
deux roues bandagées,
très grande puissance de traction,
inversion des feux en fonction du sens de marche.
 Longueur HT: 168 mm.

 

Le matériel réel

 

Pays : France
Compagnie : SNCF

Origine :
La même constatation s'impose en ce qui concerne les locomotives diesel électriques de ligne de moyenne puissance que pour celles à grande puissance (voir fiche CC 65001). Leur étude résulte de la volonté affirmée à partir du début des années cinquante d'éliminer progressivement la traction vapeur soit en tête des trains de marchandises sur les lignes secondaires soit en tête de petits express ou d'omnibus, soit encore aux manoeuvres de gares ou de triages. Les BB 63000 vont constituer une très importante famille de locomotives, d'ailleurs reproduite par de nombreux pays étrangers, très réussies et efficientes et ce sont en elles qu'il faut voir les débuts véritables de la locomotive diesel électrique de moyenne puissance en France. En effet, avant leur mise en service, il n'existait guère que des séries destinées aux manoeuvres ou quelques prototypes émanant soit des anciens réseaux soit de la SNCF, prototypes dont les résultats furent quelques fois discutables.

Concepteur ou conception :
Les BB 63000 sont des machines monocabines avec capot allongé à l'avant comprenant le groupe électrogène et capot court à l'arrière incluant le réservoir d'air et la batterie. Cette disposition générale sera retenue mais avec modification esthétique pour la série suivante dite BB 66000. Les BB 63000 présentent quelque importante variante entre elles en particulier au plan de la motorisation si bien que les différences de puissance d'une sous-série à l'autre sont importantes soit :
- BB 63001 à 63250 : moteur diesel Sulzer suralimenté à six cylindres 6LDA 22B, 22C, 22D ou 22E donnant une puissance s'étageant entre 450 kw et 550 kw,
- BB 63400 et 63500 : livrées entre 1956 et 1971, à moteur diesel SACM MGO de 605 Kw suralimenté, à douze cylindres.
L'étude des BB 63000 menée conjointement par la SNCF et les Etablissements Brissonneau et Lotz visait à mettre au point une machine qui soit non seulement apte à tout service à l'exception des trains de voyageurs à grande vitesse et d'un entretien facile. Ainsi les capots sont-ils constitués d'un système de panneautage aisément démontable.

Extension du type :
Les BB 63000 ont été jusqu'en 1960 numérotées dans la série 040 DE.
La première unité sortie d'usine le 21 janvier 1953 après essais sur la région Nord a été affectée au dépôt de Villeneuve-Saint-Georges puis à celui de Montargis. 853 machines de ce type seront construites pour la SNCF. 700 étaient déjà livrées en 1960 avec l'ancienne numérotation, l'ensemble de la série étant appelé BB 63000 à partir de 1961. Il est à noter que les BB 63401 à 63423 construites en 1959-1960, ont été financées par l'organisme européen bancaire Eurofima. Les contructions des BB 63000 s'étageront jusqu'en 1971. Idéale pour les lignes secondaires comme pour les services de manoeuvre, la BB 63000 a été reproduite par de très nombreuses administrations tant françaises qu'étrangères portant le total des unités construites à 1200, à savoir :
- Houllières du bassin du Nord et du Pas-de-Calais,
- Société des Potasses d'Alsace,
- Société métallurgique Usinor,
- Société Saint-Gobain,
- Chemins de fer cubains, chiliens, portugais, luxembourgeois, yougoslaves, espagnols (sous licence),
- Régie départementale des Bouches-du-Rhône,
- Mines de Droitamont en Lorraine.
Pour toutes ces machines, les puissances s'étageaient entre 600 et 1200 chevaux. Les premières BB 63000 ont été construites à l'usine de Creil, puis à partir de 1957 à celle d'Aytré près de la Rochelle, les moteurs étant construits à Nantes.
Les BB 63000 ont constitué la plus importante série de locomotives diesel électriques jamais construite en Europe.

Originalité et situation du type par rapport aux créations contemporaines, service effectué :
Il est possible d'affirmer qu'en dehors de la question de la traction des trains rapides, ce sont vraiment les BB 63000 qui ont exterminé la traction vapeur en France. Limitées à 80 km/h, leur charge à l'essieu de 17 tonnes leur a permis d'accaparer quasiment tous les autres services sur toutes les lignes de toutes les régions. Le fait qu'elles aient été utilisées par de nombreux chemins de fer étrangers et plusieurs industriels français milite en faveur de l'excellence de leur conception de leur facilité d'entretien et de conduite et de leur puissance moyenne bien suffisante pour les services auxquels elles étaient destinées. Récemment, 23 unités (BB 63401 à 423) ont été modifiées pour assurer uniquement du service dans les triages avec reconditionnement de la cabine et addition d'un truck moteur. Peintes en vert et filet jaune à l'origine, elles ont été par la suite reconditionnées en corail filet noir : ces deux opérations se sont déroulées début 1980.

Raisons de la conservation :
Bien que de nombreuses BB 63000 soient toujours en service, il paraissait intéressant d'évoquer au Musée du Chemin de Fer les débuts réussies de la traction diesel en France avec une unité de cette série d'un emploi quasi universel et douée d'un don d'ubiquité. La BB 63013 a été restaurée par les ateliers de Nevers en 1998.

Anecdotes :
Une 040 DE, en vue d'une présentation en Yougoslavie, a effectué le parcours Paris-Zagreb aller-retour soit 3200 km par ses propres moyens.
Les machines sont équipées au droit et à l'avant du grand capot de cornets accoustiques reliés à la cabine de conduite. En effet, l'insonorisation de cette dernière n'étant pas parfaite, les cornets accoustiques permettent au conducteur de mieux entendre le bruit généré par l'écrasement d'un pétard de signalisation dans le cas du franchissement éventuel d'un signal fermé.

En savoir plus

 

Collection personnelle de Hubert © HFJ Concept - Tous droits réservés